7 Mail Barthélemy Thimonnier 77185 Lognes +33181800770 [email protected] Accès au Portail UL

Crise sanitaire : grâce aux franchiseurs, les franchisés sont préparés

Crise sanitaire : les franchisés mieux armés que les indépendants - Article Temps de lecture : 3 min.

Crise sanitaire : grâce aux franchiseurs, les franchisés sont préparés. Par Antoine Bizard pour Upper-Link.

Comme chaque année, à l’occasion de l’Enquête annuelle réalisée par la Banque Populaire en collaboration avec la Fédération française de la franchise. Les franchiseurs déclarent que leurs franchisés se montrent optimistes et mieux armés que les indépendants pour réussir. Cela a pu se démonter une nouvelle fois lors de la crise sanitaire qui a durement impacté le pays. Partout en France, les franchisés ont été épaulés par des têtes de réseau actives et innovantes qui leur ont permis de mieux surmonter cette crise d’ampleur inédite.

Les franchiseurs épaulent leurs franchisés pour contrer la crise

Les franchisés Au Bureau, accompagnés par la tête de réseau, se sont rapidement adaptés. Si certains établissements du réseau proposaient déjà la livraison à domicile, elle s’est largement déployée dès le 2 juin partout au sein de l’Hexagone, complétée le Click&Collect. Avec une idée : permettre aux clients de retrouver tout l’univers Au Bureau en 20 min à récupérer directement en restaurant ou à domicile avec la livraison sans contact. « Au Bureau c’est une expérience client unique, conviviale et authentique dans des lieux de vie chaleureux où il fait bon vivre pour rester entre amis ou entre collègues et en famille de 0 à 99 ans. Nous n’avons pas changé, mais nous nous sommes adaptés pour vous permettre de vivre la même expérience client qu’avant en toute sécurité », expliquait récemment Charles Dorémus, Directeur Général d’Au Bureau.

Autre exemple, au sein du réseau Sushi Shop, les habitudes ont aussi été bousculées. Avec l’ensemble des agences fermées durant le confinement, il a fallu trouver des solutions pour continuer l’activité malgré tout. Au-delà du respect des règles sanitaires, l’enseigne a renforcé sa présence sur les sites partenaires de livraisons. La période a permis à l’enseigne d’amplifier la proximité avec nos clients. « L’écoute du client est partie intégrante de notre culture. Des campagnes d’appels vers la clientèle ont été organisées par les membres du ComEx afin de conforter notre stratégie surtout à la vue de l’ouverture. C’est une des clés qui a permis à Sushi Shop de retrouver rapidement ¾ du business rapidement. » conclue Christopher Jones président de Sushi Shop.

Comment les franchiseurs ont-ils aider leurs franchisés a sortir de cette crise? 

D’après les franchiseurs, les franchisés sont quasi unanimes, l’accompagnement, l’assistance et la présence de leur tête de réseau leur ont été d’une précieuse aide. Le fonctionnement de la franchise fait de ce modèle d’entrepreneuriat une formule particulièrement efficace en temps de crise.

En effet, d’après la franchise Dietplus, ses franchisés portent un regard positif à leurs activités après 3 semaine de confinement. Maryline Heuret, franchisée Dietplus depuis 3 ans et demi appuie les dires de son franchiseur : “La franchise nous a très bien accompagnés. Elle nous appelait régulièrement et a mis en place des actions à destination des clients. Pendant le confinement, le suivi s’est fait par téléphone et les livraisons se sont poursuivies grâce au paiement en ligne, mis en place par dietplus. La majorité de ma clientèle est revenue et j’en ai également trouvé de nouveaux clients !” nous explique t’elle.

Les franchisés gardent le sourire grâce aux franchiseurs après le confinement

Au plus près du terrain, la Fédération française de la franchise (FFF) a publié un rapport d’enquête suite au déconfinement. Il apparaît une tendance optimiste sur la reprise, avec néanmoins des disparités entre les secteurs. Réalisée auprès de 203 personnes (franchiseurs et franchisés), l’étude montre que 68,5% d’entre eux pensent surmonter la crise, alors que seulement 2% ne pensent pas survivre à ce bouleversement. Mieux près de 89% gardent le moral. Résilients et optimistes : les acteurs de la franchise restent unis pour réussir ensemble.

0%

des franchisés pensent survivre a cette crise grâce a leur tête de réseau

0%

des franchisés ne pensent pas survivre à la crise

0%

des franchisés gardent le moral grâce a leur franchiseur

Le mot d’Upper-Link

Les franchisés s’en sortent beaucoup mieux que les indépendants en sortie de confinement. Le moral n’est pas affecté et beaucoup de franchisés le doivent à leur tête de réseaux qui ont su être présent pour les accompagner durant cette crise.

Il existe des solutions sur le marché pour permettre aux franchiseurs de faciliter l’optimisation et la bonne gestion du réseau d’enseignes. Franch’UP by Upper-Link est l’une des plus complète, c’est le résultat du développement en coopération avec différents réseaux pour répondre à ces enjeux et accéder à des services complémentaires pour les franchisés.

« Pour la tête de pont, c’est l’accès à une vision à 360° de son réseau et une amélioration de son développement. C’est la possibilité d’assister ses franchisés en cette période compliquée » , conclut René-Louis ADDA, président d’Upper-Link.