7 Mail Barthélemy Thimonnier 77185 Lognes +33181800770 [email protected] Accès au Portail UL

French Tech : Travailler ensemble pour mieux avancer, le nouveau modèle français.

French Tech : Travailler ensemble pour mieux avancer, le nouveau modèle français. - Article Étude Upper-Link Temps de lecture : 3 min.

French Tech : Travailler ensemble pour mieux avancer, le nouveau modèle français. Par Benoit Lecomte et Hélène Manierka pour Upper-Link

Conditions de travail et ambitions sont plus développées au sein de la French Tech selon l’étude IFOP 2017. Les ESN se développent sur un nouveau model en phase avec les collaborateurs.

Selon l’étude IFOP 2017 : 85 % des salariés de la French Tech rient souvent au travail, contre 63 % dans les secteurs traditionnels. De même, 58 % des salariés de la Tech souhaitent un jour diriger une entreprise, ils ne représentent que 31 % de la population générale.

Fun et collectif : les salariés de la French Tech jugent leur environnement

« Mon bureau est un lieu de vie sociale » estiment 82 % des salariés de la Tech, ils ne sont que 43 % à le penser dans les secteurs traditionnels.

8/10 : note de bien-être au travail dans la Tech contre 6,5/10 pour la population générale.

La French Tech concerne les entreprises liées au numérique et possédant une composante technologique et/ou d’innovation. Leurs effectifs sont jeunes et en forte croissance d’où une stratégie particulière à développer pour l’organisation des bureaux.

Le siège social est généralement à Paris ou en proche banlieue. Entrepreneurs, investisseurs, ingénieurs, designers, développeurs, grands groupes, associations, médias, opérateurs publics, instituts de recherche, s’engagent pour la croissance des startups et leur rayonnement international.

A l’heure où la France souhaite attirer les entreprises bientôt refoulées de Londres par le Brexit, l’étude IFOP/SFL (Société Foncière Lyonnaise) nous éclaire sur les nouveaux enjeux des espaces de travail. 

Le nouveau modèle d’entreprise : mon bureau, mon allié

86% des salariés de la Tech préfèrent travailler en open space sans place attribuée, contre 44% dans les secteurs traditionnels.

73 % de tous les salariés considèrent que la proximité avec d’autres entreprises vient enrichir leur propre activité.

Chan Bora Nou Pech, Assistante de Direction chez Upper-Link a vécu au Cambodge, en Egypte, au Chili et en Hongrie avant de s’installer en France, elle joue les guides : “Notre ESN a agrandi ses bureaux et bénéficie maintenant d’une grande salle dédiée à la détente, aux discussions informelles et au travail. A l’initiative d’un collaborateur, un tableau a été mis en place pour inscrire nos réflexions, maximes à partager. Sauf quelques exceptions, les places ne sont pas nominatives et les équipes se forment en fonction de la vie des projets”

De son côté, conçue comme un espace stimulant, véritable catalyseur de talents, Station F a réhabilité une partie du patrimoine industriel du 13ème arrondissement de Paris.

Inaugurée en juin dernier et fondée par Xavier NIEL (Iliad, Free, le journal Le Monde, l’école d’informatique 42, etc.), Station F est le plus grand incubateur de start-up au monde. Elle a vocation de faire rayonner la high tech française.

“Bénéficier d’espaces et de bureaux adaptés au dynamisme d’équipes jeunes et mobiles est un facteur de cohésion important. Depuis que nous avons modifié nos locaux, les équipes échangent plus facilement tout en restant concentrées sur le travail à fournir. Beaucoup de barrières administratives sont tombées et l’entraide est de mise.” précise René-Louis Adda, président d’Upper-Link.

French Tech & Upper-Link : Inciter le développement, faciliter l’entrepreneuriat

“Nous sommes très attentifs et approuvons les actions incitant les chercheurs, entrepreneurs, start-uppeurs et financiers à venir s’installer en France.” témoigne l’entrepreneur dans l’âme et dirigeant d’Upper-Link et ASCO, René-Louis Adda.

Au sein d’Upper-Link, les outils et méthodes de travail ont évolué en se basant sur les solutions Microsoft qui permettent la souplesse attendue par les équipes.

“Nous utilisons les solutions que nous vendons. Le Cloud allège notre environnement matériel et démultiplie nos performances. Nous favorisons l’entrepreneuriat en proposant des offres particulières aux entreprises et start-up notamment en termes de licences et d’accompagnement.” Précise René-Louis Adda.

Dans ce cadre Upper-Link est associé aux programmes Microsoft (Venture et BizPark) d’accompagnement des StartUps. L’ESN continue de s’inscrire dans une démarche de projets à 360° et de gestion ITaaS. Les Pack UL concrétisent la flexibilité nécessaire aux entrepreneurs et PME. Chaque brique donne les fondements nécessaires pour monter ou faire évoluer sa structure. Après, c’est l’expertise de chaque département d’Upper-Link qui permet d’adapter les Packs aux besoins spécifiques de l’entreprise.

“Nous proposons dès maintenant d’effectuer des demandes de rendez-vous en ligne. Nos responsables de comptes organiseront une rencontre via skype ou en physique pour une démonstration des produits, des réponses à aux questions et des conseils.” conclue René-Louis Adda.

Vous avez un Projet ?

Contactez-nous !