Les ETI sont conquises par le numérique !

Temps de lecture : 4 min

Baromètres et livres blancs se succèdent et tous les indicateurs annoncent la même tendance : les dirigeants français font maintenant la part belle à la transition numérique. Déjà une ETI sur deux dit avoir enregistré une amélioration de ses résultats grâce à la mise en place d’une politique digitale concertée et aboutie. 
Les ETI sont conquises par le numerique - Article Upper-Link
Table des matières

Investissements et recrutements accompagnent bien sûr la mise en place de cette transformation à la fois stratégique et structurelle.

Les financements portent avant tout sur la relation client. Les retours sur investissements attendus sont très satisfaisants. La norme pour les entreprises est désormais de s’équiper avec les CRM les plus à la pointe. Les smartphones et autres tablettes sont devenus les outils et les compagnons nomade fétiches des équipes commerciales.

Recrutement : incontournable numérique !

Les conseillers en recrutement insistent sur l’impératif de ne plus faire l’impasse d’une présence sur les réseaux sociaux. Époque paradoxale où l’on répète que le numérique supprimera des emplois alors qu’il est en passe de devenir le vecteur numéro 1 du recrutement !

Les entreprises ont parfaitement intégré les avantages qu’il y avait à tirer des réseaux sociaux, si 70 % d’entre elles sont déjà sur Facebook ou Linkedin, elles sont presque 60 % à trouver des avantages à une présence sur Youtube ! Mais le grand changement est l’arrivée du Cloud et des solutions SaaS qui demandent soit du recrutement en interne ou l’accompagnement par une entreprise de service du numérique (ESN) pour assurer la mise en place, l’intégration, la formation ou encore les évolutions.

L’industrie encore hésitante

Un bémol toutefois concernant les ETI industrielles. Leur retard se confirme et persiste, et elles sont moins de 40 % encore à juger plutôt utile de tester le numérique pour leurs activités et seulement 20 % se sont fixé une feuille de route précise en vue d’entreprendre leur transformation. Les autres en sont au stade de la réflexion et des doutes. Or, il sera simple, dès l’an prochain de mesurer les progrès enregistrés par celles qui auront été les pionnières.

La transition a bien eu lieu

« L’évolution va à un rythme extrêmement favorable, souligne René-Louis Adda, président d’Upper-Link. Il semblera bientôt évident pour tout dirigeant d’ETI qu’il y a tout à exiger et gagner en passant le pas de la transformation digitale. Les objets connectés, la blockchain, l’open API (documentation), le Fast IT (accélérateur de développement de solutions digitales) et autre bot -intelligence conversationnelle- entrent dans le vocabulaire courant et ne semblent plus jaillir du monde de la Science-fiction !».

Cybersécurité, encore et toujours

La cybersécurité reste au cœur des attentions et des innovations. Elle reste la principale source d’inquiétude et de réticences. « Chaque étape concernant le numérique est accompagnée de normes en constante évolution, souligne Christophe Coste, RSSI au sein d’Upper-Link. » Il est aujourd’hui intéressant de s’appuyer sur des partenaires certifiés pour mener à bien les projets de transformation digitale. Grâce à cet accompagnement les entreprises bénéficient des conseils et des audits nécessaires pour garantir un cheminement conforme et sécuritaire de ses données.

Les ETI sont conquises par le numérique !

Tous les indices concordent

Baromètres et livres blancs se succèdent et tous les indicateurs annoncent la même bonne nouvelle : les dirigeants français font maintenant la part belle à la transition numérique. Investissements et recrutements accompagnent bien sûr la mise en place de cette transformation à la fois stratégique et structurelle.

Les financements portent avant tout sur la relation client. Les retours sur investissements attendus sont très satisfaisants. La norme pour les entreprises est désormais de s’équiper avec les CRM les plus à la pointe. Les smartphones et autres tablettes sont devenus les outils et les compagnons nomade fétiches des équipes commerciales.

Déjà une ETI sur deux dit avoir enregistré une amélioration de ses résultats grâce à la mise en place d’une politique digitale concertée et aboutie.

Recrutement : incontournable numérique !

Les conseillers en recrutement insistent sur l’impératif de ne plus faire l’impasse d’une présence sur les réseaux sociaux. Époque paradoxale où l’on répète que le numérique supprimera des emplois alors qu’il est en passe de devenir le vecteur numéro 1 du recrutement !

Les entreprises ont parfaitement intégré les avantages qu’il y avait à tirer des réseaux sociaux, si 70 % d’entre elles sont déjà sur Facebook ou Linkedin, elles sont presque 60 % à trouver des avantages à une présence sur Youtube ! Mais le grand changement est l’arrivée du Cloud et des solutions SaaS qui demandent soit du recrutement en interne ou l’accompagnement par une entreprise de service du numérique (ESN) pour assurer la mise en place, l’intégration, la formation ou encore les évolutions.

L’industrie encore hésitante

Un bémol toutefois concernant les ETI industrielles. Leur retard se confirme et persiste, elles sont moins de 40 % encore à juger plutôt utile de tester le numérique pour leurs activités et seulement 20 % se sont fixé une feuille de route précise en vue d’entreprendre leur transformation. Les autres en sont au stade de la réflexion et des doutes. Or, il sera simple, dès l’an prochain de mesurer les progrès enregistrés par celles qui auront été les pionnières.

La transition a bien eu lieu

« L’évolution va à un rythme extrêmement favorable, souligne René-Louis Adda, président d’Upper-Link. Il semblera bientôt évident pour tout dirigeant d’ETI qu’il y a tout à exiger et gagner en passant le pas de la transformation digitale. Les objets connectés, la blockchain, l’open API (documentation), le Fast IT (accélérateur de développement de solutions digitales) et autre bot -intelligence conversationnelle- entrent dans le vocabulaire courant et ne semblent plus jaillir du monde de la Science-fiction !».

Cybersécurité, encore et toujours

La cybersécurité reste au cœur des attentions et des innovations. Elle reste la principale source d’inquiétude et de réticences. « Chaque étape concernant le numérique est accompagnée de normes en constante évolution, souligne Christophe Coste, RSSI au sein d’Upper-Link. » Il est aujourd’hui intéressant de s’appuyer sur des partenaires certifiés pour mener à bien les projets de transformation digitale. Grâce à cet accompagnement les entreprises bénéficient des conseils et des audits nécessaires pour garantir un cheminement conforme et sécuritaire de ses données.

Nous contacter : https://upper-link.com/contacter-equipes-upper-link.html

Source : https://www.usine-digitale.fr/editorial/transformation-digitale-ca-y-est-les-eti-ont-pris-conscience-du-phenomene-selon-ey.N650284

https://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/030834147291-les-9-innovations-qui-font-la-revolution-numerique-315413.php?3iT4umq5cT6UkYwP.99

Nous vous proposons...

All articles loaded
No more articles to load