Écologie et numérique, où en sommes-nous?

Temps de lecture : 2 min

L’écologie est à la mode dans le milieu du numérique. Et si les grandes entreprises du secteur ont pris le virage, on ne peut pas dire que le discours ait vraiment percé du côté du grand public, comme le relève un récent sondage.
écologie et numérique, ou en est on - article
Table des matières

Écologie et communication dans les entreprises technologiques

L’écologie a pris une place de choix dans la communication des entreprises tech au cours de ces dernières années. Il ne se passe plus une conférence Apple sans que la firme se félicite de ses engagements pour la planète, tandis que Google, Samsung, Microsoft et d’autres nous abreuvent de communiqués de presse pour montrer à quel point le sujet les préoccupe. Et pourtant, cela ne semble pas “imprimer” chez le grand public.

Dans un récent sondage mené par YouGov pour Business Insider, il a été demandé à un panel représentatif de la population française de nommer, parmi une liste de marques d’électronique connues du public, celles qui étaient le plus écoresponsables selon eux. 76 % des sondés ont répondu “je ne sais pas”. De quoi diablement remettre en question la qualité de la communication de ces marques ces dernières années. Le reste se divise entre les grands noms attendus (11 % nomment Samsung, 9 % Apple et 8 % Google), les miettes revenant aux autres marques de type LG, HP, Asus, Wiko ou Huawei

L’innovation comme sauveur de l’écologie et du numérique

Ce n’est pourtant pas faute d’essayer. Rien que sur les 12 derniers mois, Apple, Samsung et Google ont tous fait de belles promesses sur le sujet, s’engageant souvent à atteindre la neutralité carbone dans un avenir plus ou moins proche. Derrière ces effets d’annonces se cachent souvent des réalités plus ou moins glorieuses, mais le résultat reste le même : le grand public fait face à un défaut d’information net, en France tout du moins.

Cela ne vient pas d’une allergie au monde des technologies puisque dans un autre sondage YouGov (réalisé auprès de 2044 personnes représentatives), 49 % des répondants avouent être “plutôt d’accord” ou “tout à fait d’accord” avec l’idée que “l’innovation technologique est la solution pour contrecarrer le réchauffement climatique et réduire notre impact sur l’environnement”. Ironie de l’affaire, ce techno-solutionnisme fait partie des grandes politiques écologiques de… Microsoft.

Le mot d’Upper-Link

L’écologie est une des préoccupations de ce millénaire. Pour Upper-Link il est primordiale que chaque collaborateur se sensibilise à la cause et en devienne un acteur.

Agir est simple.” nous explique René-Louis ADDA. Le simple fait de supprimer sa corbeille de mail, ou de réduire le volume de stockage de donnée sont des moyens très simple de contribuer a son échelle.

D’autres exemples d’actions simples à mettre en place ne manquent pas : compresser les images de son site, passer au noir et blanc, éviter le lancement automatique de vidéos (très gourmande en flux de données)…

Nous vous proposons...

All articles loaded
No more articles to load