7 Mail Barthélemy Thimonnier 77185 Lognes +33181800770 [email protected] Accès au Portail UL

Données de santé, Microsoft Azure, le 1er hébergeur cloud public, certifié en France

Données de santé, Microsoft Azure, le 1er hébergeur cloud public, certifié en France - Article Upper-Link Temps de lecture : 4 min.

Données de santé, Microsoft Azure, le 1er hébergeur cloud public, certifié en France. Par Benoit Lecomte pour Upper-Link

Avec des data centers dans plus de 50 régions du monde, l’offre cloud de Microsoft est aujourd’hui la plus large du marché. Après l’ouverture de ces centres de données en France, l’éditeur est le premier hébergeur de Cloud Public certifié Données de Santé.

Avec des data centers dans plus de 50 régions du monde, l’offre cloud de Microsoft est aujourd’hui la plus large du marché. L’ouverture de ces centres de données (dont plusieurs en France) permet à l’éditeur de proposer aux entreprises hexagonales le meilleur du cloud directement depuis le territoire national. De quoi donner un sérieux coup d’accélérateur à la transformation numérique et à la croissance française.

Aujourd’hui, Microsoft Azure a encore un pas d’avance. Il est le premier acteur majeur du cloud public à être certifié Hébergeur de Données de Santé en France.

Microsoft Azure, le premier fournisseur cloud à être certifié Hébergeur de Données de Santé en France

Après l’ouverture récente de nouveaux data centers, Microsoft Azure nous fait part d’une nouvelle avancée. C’est le 6 novembre 2018, à l’occasion de Microsoft experiences18 au Palais des Congrès de Paris, que le spécialiste du cloud computing annonce avoir obtenu la certification “Hébergement de données de santé en France”, certification qu’il est le premier à acquérir.

Lors de l’annonce, la satisfaction du groupe est palpable : « Elle valide le très haut niveau de sécurité et de protection que nous sommes en mesure de proposer à l’ensemble des acteurs de la Santé depuis nos data centers français. Ces derniers vont ainsi pouvoir s’appuyer sur le Cloud Microsoft pour déployer les applications et les services de santé de demain dans le respect de la réglementation en vigueur en matière de protection des données et de respect de la vie privée. » affirme Bernard Ourghanlian, Directeur Technique et Sécurité de Microsoft France.

Le Ministère de la Santé accorde la certification à Microsoft Azure pour une durée de trois ans et prévoit d’effectuer un audit chaque année.

Étant le premier acteur majeur du cloud public à avoir obtenu cette certification en France, Microsoft Azure ouvre désormais ses portes aux acteurs de la santé. Ainsi les hôpitaux, les start-ups ou encore les assurances pourront bénéficier des trois clouds de l’éditeur : Azure et Office 365 grâce aux datacenters ouverts en France ainsi que Dynamics 365 à partir de 2019.

Que propose Microsoft en tant qu’hébergeur de Données de Santé ?

Stockage de données, transfert des données d’un hôpital à un autre, utilisation des applications hébergées sur Azure… Les services proposés aux acteurs de la santé sont nombreux et sécurisés. En bref, Microsoft Azure leur propose :

– un nouveau standard de sécurité pour l’hébergement des données ;
de nouvelles technologies à utiliser ;
– un meilleur partage d’informations concernant un même patient.

L’objectif, annonce Laurent Schlosser, Directeur de la division Secteur Public de Microsoft France, est de « pouvoir ainsi contribuer activement à accélérer la transformation du secteur de la Santé en France et aider les professionnels de la Santé à saisir les opportunités de technologies telles que l’Intelligence Artificielle pour relever le défi d’une santé toujours plus efficace et proche des patients ».

Une certification de plus pour Microsoft :

Il s’agit là d’une nouvelle avancée pour Microsoft, qui assure vouloir “apporter le meilleur du cloud à l’ensemble des organisations et entreprises” et ce, dans le respect de la réglementation sur la sécurité et le respect de la vie privé. La certification pour l’Hébergement des Données de Santé vient alors simplement s’ajouter à la liste actuelle :

– la certification ISO 27001 évaluée chaque année ;
– l’adoption des clauses contractuelles types définies par l’UE ;
– la reconnaissance par le G29 du niveau élevé de protection de la vie privée des services Cloud Microsoft ;
– la transparence avec les clients de Microsoft France sur ses engagements contractuels ;
– la réversibilité afin que chacun puisse récupérer ses données et applications métiers, quand il le souhaite.

Les entreprises de la santé se montrent enthousiastes face à la nouvelle

Divers acteurs de la santé ont démontré leur enthousiasme en signant avec l’éditeur. Leur ambition pour la modernisation de leurs services se fait sentir : « Nous attendions avec impatience la localisation des data centers Microsoft sur le territoire français alliée à la certification Hébergeur Données de Santé pour nous permettre d’accélérer le développement des outils collaboratifs au sein de l’AP-HP, premier groupement hospitalier européen » commente Laurent Treluyer, Directeur des Systèmes d’Information de l’AP-HP, par exemple.

Ce qu’il faut retenir

Le grand éditeur de cloud computing est aujourd’hui le premier acteur majeur du cloud public à être certifié pour l’Hébergement de Données de Santé en France. Cette nouvelle certification lui permet de se rapprocher du domaine de la santé avec un objectif ambitieux : accélérer la transformation numérique des acteurs de la santé.

L’éditeur propose pour cela trois innovations principales :

– un nouveau standard de sécurité pour l’hébergement des données ;
– de nouvelles technologies à utiliser ;
– un meilleur partage d’informations concernant un même patient.