Comment les franchises résistent à la crise ?

Temps de lecture : 2 min

Comment les franchises resistent à la crise - article
Table des matières

Si les conséquences sociales et économiques d’une telle épidémie sont encore aujourd’hui préoccupantes pour les commerçants indépendants isolés exposés à la solitude et au manque de moyens financiers. Elles peuvent également inciter certains à envisager un rebond vers l’entrepreneuriat, avec l’appui d’un modèle éprouvé : les franchises.

La résistance des franchises face à la crise

Avec le nouveau confinement, la fermeture de millions d’entreprises en France et l’essor toujours plus grandissant du e-commerce. Le monde du commerce vient de subir une crise sans précédent qui a impacté tous ses acteurs. Les franchises, pourtant plébiscitée pour sa robustesse, a également dû s’adapter pour préserver son modèle et ses adhérents.

Franch’up (la solution franchises/réseaux et réseau d’Upper-Link) a d’ailleurs été tout particulièrement active pour accompagner ses membres franchiseurs sur les questions réglementaires et sanitaires et permettre ainsi aux entrepreneurs de passer ce cap en minimisant les dommages. Aujourd’hui, 100% de nos entreprises partenaires ont repris leur activité.

Les franchises : un modèle solide et dynamique

La franchise séduit de plus en plus. En effet pour beaucoup de salariés en quête de nouvelles aventures professionnelles, c’est un moyen de devenir chef d’entreprise avec une certaine sécurité dont on mesure aujourd’hui les bénéfices. La franchise représente le triple avantage de l’accompagnement et de l’autonomie, associé à la maîtrise des risques. C’est également un formidable modèle collaboratif où le terme “intelligence collective” prend tout son sens à l’heure où les entrepreneurs sont en quête de modèles efficients. En période de crise comme en temps ordinaire, le secteur de la franchise confirme sa solidité et son dynamisme.

Les franchises en chiffre

En 2019, le secteur a généré un chiffre d’affaires de 68 milliards, soit une progression de 9,5 % par rapport à 2018, et emploie 757 852 personnes (emplois directs et indirects). Résiliente, la franchise est aussi synonyme d’adaptations, d’innovations positives, et c’est pourquoi elle sera au rendez-vous de la relance économique.

Les chiffres français sont très intéressant et montre le poids économique de ce mode de collaboration contractuelle en France :

  • 1ère en Europe
  • 3ème mondiale
  • 2 049 réseaux
  • 78 218 points de vente franchisés
  • 67,80 milliards de chiffres d’affaires
  • 757 852 emplois (directs et indirects)

Le mot d’Upper-Link

Si les franchises s’en sortent si bien, elles le doivent en grande partie à leur tête de pont. En effet les franchiseurs essaient d’accompagner les franchisés de la meilleure des manières possibles. Cependant ce n’est pas toujours simple, surtout en période de crise. Heureusement, aujourd’hui, il existe des solutions sur le marché pour faciliter l’optimisation et la bonne gestion du réseau d’enseignes.

Franch’up est l’une des plus complètes, c’est le résultat du développement en coopération avec différents réseaux pour répondre à ces enjeux et accéder à des services complémentaires pour les franchisés.

« Pour la tête de pont, c’est l’accès à une vision à 360° de son réseau et une amélioration de son développement. C’est la possibilité d’assister ses franchisés en cette période compliquée » , conclut René-Louis ADDA, président d’Upper-Link.

Nous vous proposons...

All articles loaded
No more articles to load