7 Mail Barthélemy Thimonnier 77185 Lognes +33181800770 [email protected] Accès au Portail UL

BPI France greffe le numérique dans le biotope des PME qu’elle soutient.

BPI France greffe le numérique dans le biotope des PME qu’elle soutient. - Actualité Upper-Link Temps de lecture : 4 min.

BPI France greffe le numérique dans le biotope des PME qu’elle soutient. Par Benoit Lecomte et Hélène Manierka pour Upper-Link.

L’expertise numérique d’Upper-Link convient aux PME éligibles aux aides de Bpifrance. Analyse de Rene-Louis ADDA, Julien HACQUARD et Sylvain DANARADJOU.

Bpifrance est une Banque publique d’investissement, un organisme français de financement et de développement des entreprises. En 2016, Bpifrance est devenue le premier fonds souverain au monde pour le nombre d’opérations effectuées dans les entreprises technologiques.

Bpifrance en quelques chiffres

  • 2012 : date de création, filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations
  • 200 milliards : montant de l’enveloppe de prêts disponibles entre 2012 et 2019.
  • 74 000 financements d’entreprises
  • 5500 entreprises accompagnées
  • 60 entreprises ont bénéficié du programme « Accélérateur PME », le tiers est passé du statut de PME à celui de ETI.
  • 2016 marque la quatrième année de forte croissance des PME

Les entrepreneurs face au numérique

Fanny LETIER, directrice exécutive des Fonds Propres PME rapporte qu’aujourd’hui, le digital est encore un sujet de stress pour les deux tiers des entrepreneurs. La plupart ne sachant pas comment procéder. Le digital est un moyen de se rendre visible et de travailler notamment sa marque employeur. Mais au niveau du recrutement, la Bpifrance a constaté que beaucoup d’entrepreneurs se méprenaient sur leurs besoins.

Un exemple courant consiste à recruter un CDO (chief digital officer) quand il aurait fallu les compétences d’un Community Manager. (L’Usine Digitale du 14 mars 2017).

Le choix de l’ERP est un autre exemple. Il doit être adapté aux besoins de la PME. La plupart des dirigeants ignorent encore que le cloud leur permet de procéder étape par étape en ne payant que les services qui leur sont utiles.

Le site de la Bpifrance donne l’exemple

Nous devons aussi nous digitaliser, indique Fanny LETIER. Dans toutes nos offres d’accompagnement, on met donc du digital

Effectivement le site de Bpifrance propose :

  • L’extranet club, l’extranet partenaire, l’extranet projets collaboratifs, un réseau social digital et physique des événements et partenariats générant des rencontres, des partages d’expérience et du business.
  • Un service e-tréso qui permet aux entrepreneurs de suivre leurs lignes de crédit, la mobilisation leurs créances, la gestion des cautions et garanties couvertes par Bpifrance.
  • Une plateforme de e-learning pour les dirigeants d’entreprise : gratuitement en ligne des connaissances fiables, opérationnelles et de haute qualité sur tous les thèmes : stratégie, finance, international, développement personnel, management, innovation, juridique, marketing, transformation digitale.

PME, optimisation des services IT et mise en place du collaboratif , le premier pas vers un ROI de l’IT

“Les entreprises éligibles aux aides de la Bpifrance ont des projets en totale corrélation avec notre expertise numérique. Upper-Link est une société d’infogérance, d’étude et développement applicatifs. Nous proposons de la DSI (Direction de Systèmes Informatiques) déléguée en temps partiel ou en Intérim” expose René-Louis ADDA, Président d’Upper-Link.

“Il s’agit pour nous d’éclairer les entrepreneurs sur la souplesse, la réduction des coûts et toutes les possibilités que leur offre le numérique. Nous accompagnons leur passage sur le cloud en nous basant sur la puissance des services de Microsoft” précise Julien HACQUARD, Cloud Specialist chez Upper-Link.

Aujourd’hui l’IT se transforme est l’avantage pour des PME est de pouvoir s’affranchir, en interne, d’une gestion coûteuse, complexe et chronophage. L’approche organisationnelle d’une structure Cloud voire multi-Cloud n’écessite un accompagnement en amont permettant d’effectuer le bilan des besoins et des méthodes de travail. Suite à ce bilan “nous convenons avec le client du meilleur plan d’action à mettre en place. Nous nous occupons des licences, de l’implémentation et bien entendu de l’accompagnement du client (formation, service-desk, DSI…). Grâce au reporting mensuel nous sommes en mesure de connaitre précisément les point d’optimisation et d’économie potentiel pour celui-ci. Au sein d’Upper-Link un service informatique se gère comme tout autre service et exige donc un ROI”précise René-Louis ADDA.

Les différentes briques liées au process de l’IT as a Service (ITaaS) on été packagées Pack UL et répondent aux besoins des entreprises de façon progressive avec un coût abordable et un service ajouté performant.

Gestion des données: la question des serveurs d’entreprise et du Cloud

“L’urbanisation de l’IT nécessite de se poser les bonnes questions. Il existe 3 niveaux d’utilisation du cloud pour gérer son infrastructure en prenant en compte au préalable le passage en PaaS (Plateform as a Services) du maximum des services si possible”, rappelle Sylvain DANARADJOU, référent Azure chez Upper-Link

Cloud hybride :

  • Une partie des services est hébergée chez le fournisseur de cloud.
  • L’autre partie est hébergée en interne.
  • Une connexion VPN permanente relie les deux structures.

Cloud public :

  • Accès à des services partagés depuis un portail en libre-service, via une connexion Internet.

Cloud privé :

  • Services et infrastructures hébergés par l’entreprise et destinés à elle seule.

Adaptabilité et souplesse des systèmes

Grâce au cloud, chaque PME, entreprise ou ETI peut augmenter ou diminuer en quelques clics la puissance de ses machines et ses options de services. “Il s’agit d’adapter votre production et votre croissance sans délai, à des coûts ajustés et modulables en temps T.” explique René-Louis ADDA. Là où très souvent une ETI ou une PME pouvait reporter certains projets pour une raison d’investissement important d’infrastructure, le Cloud via Azure ouvre de nouvelles possibilités pour un investissement moindre.

Réduction des coûts et rapidité de mise en service

Dans vos locaux, combien de temps et de ressources vous fallait-il pour choisir, commander, réceptionner puis préparer vos serveurs ?

Avec le cloud, les temps de mise à disposition sont réduits au strict minimum. Tout est instantané et adaptable en quelques clics. Vous libérez du temps et des ressources pour vous concentrer sur l’usage qui sera fait des services et non sur le développement de l’infrastructure.

Compatibilité en environnements multiples

Le cloud vous fournit des machines de tous types (Windows, Linux, etc.) de toutes tailles et pour tous types d’usage. Démarrez des environnements (qualité, développement, préproduction) en quelques clics, scriptez leur déploiement et fermez les services lorsque vous n’en avez plus besoin. Plus question de gaspiller son temps en mises à jour des environnements et tests de préproduction.

Remerciements à : Bpifrance et l’Usine Digitale