7 Mail Barthélemy Thimonnier 77185 Lognes +33181800770 [email protected] Accès au Portail UL

Bilan des investissements numériques de l’Etat et des Entreprises privées.

Bilan des investissements numériques de l’Etat et des Entreprises privées. - Upper-LinkTemps de lecture : 3 min.

Bilan des investissements numériques de l’Etat et des Entreprises privées. – Par Benoit Lecomte et Hélène Manierka pour Upper-Link

Avant d’aborder résolument 2017, UPPER-LINK fait le bilan des investissements numériques de l’Etat et des Entreprises privées. Le Cloud et la digitalisation continuent leur avancée.

Identifiant unique pour les démarches administratives et propagation du numérique.

Pour simplifier les démarches administratives, l’Etat s’est inspiré des modèles de Facebook et Google : un seul identifiant et un mot de passe. Ameli.fr, La Poste, Impot.gouv, font partie des exemples probants. Le nom de guerre de ces services était « Dites-le nous une fois ». Quiconque ayant récemment déménagé a effectivement pu vérifier que les démarches sont facilitées, regroupées et accessibles à distance.

2016 a bien été l’année de la généralisation de France Connect, ainsi que l’avait annoncé la DINSIC (Direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication) initiateur de cette plateforme d’identification numérique. Son budget est de 2 millions d’euros par an.

Pour la Sécurité et la Défense, la cyberdéfense a mobilisé un milliard d’euros en supplément des budgets prévus sur 5 ans. En 2019, 3200 personnes devraient être affectées à cette mission, contre 1500 en 2012. Et CYBERCOM, sorte d’état-major de la cyberdéfense vient d’être créé.

L’Education publique est également concernée : 1 milliard d’euros sur 3 ans a été attribué au projet de plan numérique à l’école. Il prévoit une tablette pour chaque collégien, la formation des professeurs et le développement des ressources pédagogiques accessibles.

Le Ministère de l’Industrie a, quant à lui, budgétisé une enveloppe de 1,2 milliard d’euros en prêts pour accompagner la transformation numérique des PME.

« Sur les neuf solutions industrielles impulsées par le Ministère, cinq sont directement rattachées à notre cœur de métier » explique René-Louis Adda, Président d’Upper-Link.

  • L’Economie de données : créer de la valeur en exploitant la quantité exponentielle des données que nous possédons.
  • Les Objets intelligents : positionner la France en leader des objets intelligents et améliorer le quotidien des français en développant de nouveaux usages.
  • La Confiance numérique : préserver la souveraineté technologique de la France pour les filières stratégiques, renforcer la sécurité et la confiance dans le monde numérique et assurer le développement et la présence en France des entreprises de ces filières.
  • La Ville durable : développer les villes intelligentes de demain répondant aux grands enjeux environnementaux, numériques et démographiques.
  • La Médecine du futur : soigner mieux, de manière plus individualisée, et au meilleur coût en utilisant les nouvelles technologies.

Cloud, Dématérialisation et Big Data : le point sur les investissements des Entreprises privées

Du côté du secteur privé, 2017 sera marquée par la révolution numérique pour 60 % des PME et 70 % des ETI (entreprises de taille intermédiaire).

60 % des PME et 70 % des ETI ont prévu de s’inscrire dans une logique de transformation numérique en 2017. Les dirigeants se sentent de plus en plus concernés, au point que 35 % d’entre eux souhaitent que la prochaine campagne électorale soit l’occasion pour les candidats de s’exprimer sur ce sujet.

Entre 2015 et 2016, les budgets liés au cloud ont augmenté de 40 % et de 10 % pour ceux dédiés à la dématérialisation.

Les projets sont moins nombreux en 2016 mais financièrement plus conséquents. On peut en déduire que les TPE se sont déjà organisées et que les PME et ETI sont en marche.

« On note que les inquiétudes font place à l’ouverture. Une fois admis que c’est par masses que les données sont traitées, on voit l’affect bien naturel concernant les informations privées faire place à une immense curiosité envers l’autre, l’humain, le groupe… » ont remarqué les collaborateurs d’Upper-Link qui suivent leurs clients depuis plusieurs années. « Le numérique, la migration vers le cloud et la sécurité des données tels que nous les mettons en œuvre avec Microsoft majoritairement, optimisent immédiatement la productivité et l’image d’une Entreprise. » ajoute Christophe Coste, Directeur des Opérations chez Upper-Link.

Pour en savoir plus : https://www.modernisation.gouv.fr/le-sgmap/missions/missions-du-sgmap – http://ecolenumerique.education.gouv.fr