Adapter sa communication après le confinement une opportunité pour les réseaux et les franchises

Temps de lecture : 3 min

L’heure du déconfinement a sonné. On se prépare au monde d’après et changeons nos habitudes. De même, commerces, réseaux et franchises ouvrent progressivement en respectant les contraintes. Ce contexte de changement est une opportunité de communiquer autrement et de faire évoluer ses outils. Stimuler son imagination pour ré-enchanter ses clients et stimuler le recrutement de futurs franchisés ou partenaires.
Adapter sa communication après le confinement une opportunité pour les réseaux et les franchises - Article Upper-Link
Table des matières

Les réseaux doivent adapter leurs communications

Les enseignes n’ont pas été toutes égales pendant le confinement au niveau de la relation avec leurs publics. Certaines ont continué à les informer de façon régulière, et même profité de ces moments pour tisser de nouveaux liens, d’autres ont préféré se replier avec pudeur sur une communication limitée à l’essentiel.

Après une période où les Français ont privilégié les achats utiles et l’épargne, la réflexion se porte aujourd’hui sur comment consommer mieux et autrement (I-Rencontre IREF avec Philippe Moati). Il est donc primordial, pour les marques, d’être visibles et d’adapter les communications.

La communication avec les membres des réseaux (franchise, coopérative, affiliation …) a été challengée et a dû se réinventer. La maturité technologique de la tête réseau (outils de conversation, portail de communication, pilotage des points de vente …)  a eu un impact fort sur ses membres ainsi que sur le recrutement. Les initiatives d’accompagnement ont fait la différence. Demain, l’écart va-t-il continuer à se creuser ? Si les têtes de réseaux n’évoluent pas dès à présent ou ne tirent pas d’enseignements, il y a de fortes chances de voir apparaître une redistribution des cartes et des jeux d’influence.

En effet, les réseaux vont devoir se réorganiser, voire privilégier les producteurs nationaux et locaux. Les consommateurs auront une plus grande conscience de l’achat de proximité et vérifier davantage les origines et engagements des enseignes. Ce recentrage des priorités va forcément modifier le positionnement des marques, intégrant ainsi de nouveaux paramètres dans leurs stratégies de communication.

Définir une communication utile, adaptée et pertinente.

Maintenir sa ligne éditoriale habituelle ne suffit plus. Si, la difficulté réside dans le fait de conserver une cohérence entre le cœur de métier et les initiatives particulières, les communications doivent faire ressentir une prise de conscience et une évolution du réseau vers ses différentes cibles. Nous nous trouvons, actuellement, à une période charnière entre renforcement des liens avec les consommateurs et séduction de futurs candidats franchisés ou partenaires et accompagnement fort de ses membres en période de relance. Les moyens de communication sont souvent connus, mais certain canaux mérite d’être explorés ou réutilisés afin de créer de la proximité et du dialogue de qualité.

« Les réseaux sociaux, les outils collaboratifs et la communication en générale nous donnent la chance de pouvoir être au plus proche des acteurs et consommateurs. »

René-Louis Adda, président d’Upper-Link.

Adapté son rythme et la pertinence fera une grande différence pour l’image des marques. Bien que plus traditionnel, l’envoi d’information sous forme de newsletters par exemple est très intéressant. En effet, l’e-mail peut être non intrusif, une personne ouvrant sa boite est dans une démarche de consultation et donc plus réceptive, si toutefois la fréquence est raisonnable et le contenu à valeur ajouté.

Pour l’animation du réseau, des rendez-vous virtuels intégrant la participation de la tête de réseau, via des solutions comme Teams, pour partager et co-construire le futur avec ses membre est une solution pertinente. Ces rendez-vous peuvent ainsi être organisés par secteur, type de partenariat (franchise, affiliation …) et offrent de multiples moyens de transmettre du contenu de valeur (espace de stockage) en recréant du lien et de l’échange (messagerie instantanée, replay de réunions ?…).

Les relations publiques au cœur de la communication.

Au revoir la communication de masse et bienvenue à la communication de niche. Le nom des relations publiques veut bien dire ce qu’il veut dire : “relationner” avec ses publics. En effet, cette communication est le catalyseur et le connecteur de tout type d’information vers tout type de publics (clients, partenaires, prospects, journalistes, institutionnels, etc.). Bien identifier ses cibles, leur adresser une information tangible, adaptée, pertinente et d’actualité valorisera la marque.

Dans le contexte actuel, il est évident que le monde de demain ne sera plus pareil. Ainsi, la communication va jouer un grand rôle pour les marques qui sauront privilégier les valeurs humaines, dans le respect du consommateur. La durée de vie d’une marque n’est pas éternelle. Ne pas se remettre en question, ne pas cultiver sa notoriété ouvre une brèche à des concurrents plus agiles à un moment où il est plus qu’indispensable de préserver ses parts de marché.

Le mot d’Upper-Link sur l’importance de la communication

Le président de Franch’UP by Upper-Link, René-Louis Adda conclue en expliquant que « le client est au centre de la relance du business ses partenaires franchisés, affiliés ou autres sont le point de contacts avec les publics et les représentant des marques. Les réseaux sociaux, les outils collaboratifs et la communication en générale donnent la chance de pouvoir être au plus proche des acteurs et consommateurs. C’est pourquoi nous avons renforcé nos équipes pour aider nos clients réseaux à fluidifier leurs communications par des outils simples, efficaces et pérennes (Microsoft 365, Teams). Les têtes de réseaux ont adhéré à la solution Franch’UP pour faciliter la gestion des priorités, des actions d’accompagnement des membres et préparer le recrutement de nouveaux candidats.»

Nous vous proposons...

All articles loaded
No more articles to load